Body & Soul ou les peintures "augmentées” d'Annie-Claire Alvoët

Vous avez évidemment remarqué ses dessins qui fleurissent depuis quelques temps dans les comptes rendus Jazz Live de notre nouveau collaborateur Jean-François Mondot. Annie-Claire Alvoët expose, depuis le 24 janvier jusqu’au 2 mars, des « peintures augmentées” sous le titre Body & Soul. Késako ?

 

La plasticienne Annie-Claire Alvoët est une montreuse d’invisible qu’il s’agisse de donner à voir les Tentations de Saint-Antoine ou la Chute des anges dans sa série Daemon inspirée de Jérôme Bosch ou Brueghel ou de saisir le jazz en action, l’une de ses autres passions.

 

Elle présente en ce moment une nouvelle série sur le thème du jazz Body & Soulpeintures à l’huile où elle fait danser le matériau instrumental avec ses pinceaux comme les musiciens les animent de leurs doigts ou de leur souffle. En outre, chacun des quarante tableaux est associé à une application de reconnaissance visuelle (“Body & soul” disponible sur l’App store et Google Play) qui permet au visiteur de faire “jouer la musique enfermée dans la peinture” sous forme d’improvisations virtuelles à l’aide de son smartphone.  


Capture decran 2014-02-03 a 14.11.34               Capture decran 2014-02-03 a 14.11.43

Ask Me Now                                                      Valse jaune (basse)


Jusqu’au 2 mars, à la Joël Knafo Art Gallery, 146 bd Vincent Auriol, 75013 Paris, du mercredi au samedi, de 15h à 19h et sur rendez-vous (09 84 34 99 21).


Franck Bergerot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *