Festivals

Martinique Jazz Festival : Monty, le jazz dans la simplicité

Attablé au restaurant Ti Balcon sur les hauteurs de Fort de France Monty Alexander écoute très attentif les trois musiciens de l’orchestre maison égrener biguine et mazurka. Lorsque soudain de son sac il sort un mélodica, se lève pour se joindre au trio local. Sur un air de quadrille il flatte la mélodie de petits contrechants inédits. Le chanteur-guitariste n’en revient pas, les autres musiciens venus eux aussi se retaurer après le concert n’en perdent pas une miette. Monty esquisse maintenant quelques pas de danse le mélodica toujours fiché entre les lèvres. Les clients applaudissent, ravis. Les smartphones crépitent de photos flashés. Portraitisés au mur les icones du piano jazz antillais, de Francisco jusqu’à Alain Jean-Marie en passant par Marius Cultier et Paulo Rosine s’en étonneraient presque…

Martinique Jazz Festival : Tambour ka et bélé

  Dominique Douge, le responsable technique du Centre Martiniquais d’Action Culturelle est venu sur scène ce soir pour rendre hommage à une des figures du festival et de l’équipe du CMAC, Robert Bruno disparu en octobre dernier. Un « vide » augmenté de celui laissé par deux des grands hommes de la culture « nègre » pour reprendre le terme d’Aimé Césaire ce jour même. En cette nuit d’ouverture de son Festival de Jazz, La Martinique est en deuil de Pierre Aliker, bras droit de toujours d’Aimé Césaire à la Mairie de Fort de France, et de Nelson Mandela, bien entendu.

Monte Carlo Jazz Festival: Maceo, make it funky !

Les bras levés en V de la victoire il salue du bord de scène les spectateurs comme un boxeur poids moyen qui vient de conquérir le titre de champion du monde. Sauf que derrière lui la basse vrombit encore comme une turbine de jet et que le batteur laisse rouler fort sa grosse caisse faisant au passage tournoyer ses baguettes du bout des doigts tel un chef de majorettes. Maceo Parker, costume gris, chemise jaune et cravate assortie a posé son sax alto pour tutoyer la foule. Un leitmotiv jaillit de son micro, répété en écho « Make it funky !… » L’ex sax de James Brown, le métronome de Georges Clinton, a fait s’encanailler pour son propre compte l’audience fournie et plutôt chic que choc de l’Opéra Garnier à Monte Carlo. Le festival se clôture sur une séquence groovy en diable et chargé d’électricité.

Monte Carlo Jazz Festival: élargir le public jazz

Huitième édition du Monte Carlo Jazz Festival. Un décor prestigieux : la Salle Garnier de l’Opéra de Monte Carlo avec ses ors, ses enluminures, ses parures de stuc, de marbre, de cristal, ses guirlandes de Dieux et Nymphes accrochées aux murs, dôme et plafonds, sa loge princière enfin, monumentale et rococo dominant le parterre coloré de velours rouge. Pour faire vivre un festival de jazz à Monaco, musique invitée sur le Rocher plus par pari et passion qu’au simple naturel du rapport économique, un Directeur Artistique l’a créé, fait connaître et évoluer : Jean-René Palacio.

J.A.S.S. et Marc Buronfosse au Reims Jazz Festival

John Hollenbeck secoue un tupperware rempli de croquettes, Alban Darche, Samuel Blaser et Sébastien Boiseau ronronnent comme de gros chats… c’est le deuxième concert du Reims Jazz Festival qui se poursuivra avec le Sounds Quartet de Marc Buronfosse où le guitariste Marc-Antoine Perrio rejoint Benjamin Moussay et Antoine Banville.

Bojan Z duo : Jazzycolors festival électrique

« On se connait depuis l’âge de 14 ans. A Belgrade nous avons commencé le jazz ensemble. Seulement Sava est parti le premier pour élargir son horizon musical. Ce soir nous nous retrouvons à rejouer sur une même scène pour la première fois depuis…trente ans ! »

Roma Jazz Festival. Rome, Auditorium Parco della Musica 30 & 31/10.

Roma Jazz Festival. Rome, Auditorium Parco della Musica, 30 & 31/10. Etre invité pour quatre jours à un festival qui en dure quinze devrait a priori permettre de se faire une petite idée de ce qu’est cet événement. Mais voir le nombre de concerts réduits de quatre à trois puis deux, suite à une erreur de logistique doublée d’une annulation, voilà qui rend plutôt pessimiste sur les chances de capter un peu de l’esprit d’un festival dont la « festivité » est par ailleurs fort peu palpable. Pourtant, après avoir connu quelques déplacements et mutations au fil des ans, le Roma Jazz Festival existe depuis près de quatre décennies!

Festival “Femmes de jazz” à Rueil : Amy Gamlen

Hier soir, 18 septembre, à Rueil Malmaison, pour le deuxième concert du festival “Femmes in jazz” de Rueil-Malmaison, le Cabaret Jazz accueillait la saxophoniste et compositrice Amy Gamlen à la tête de son quintette. Ce soir, c’est la chanteuse Virginie Teychené qui est attendue au Conservatoire de Rueil.

Diana Horta Popoff inaugure le festival de Rueil

Hier, 17 septembre, la chanteuse brésilienne Diana Horta Popoff levait le rideau sur le festival Jazz in Rueil “Femmes de Jazz”. Ce soir 18 septembre, lui succèdera la saxophoniste Amy Gamlen et demain la chanteuse Virginie Teychené… Et ça continue jusqu’au dimanche 22.