Festivals

Talos Festival, Ruvo di Puglia, Italie, 14/09.

  Talos Festival, Ruvo di Puglia, Italie, 14/09.   Le concert de fin d’après-midi coïncidait malheureusement avec l’heure de ma sieste mais on m’en parla en termes émouvants : Vincenzo Deluci, trompettiste paraplégique suite à un accident de voiture a réussi depuis quelques années à démarrer une nouvelle carrière grâce à une technologie adaptée (trompette à coulisse, ordinateur à commande visuelle) et proposait une œuvre pour trompette et choeur féminin particulièrement prenante selon les spectateurs que j’ai pu rencontrer.

Talos Festival, Ruvo di Puglia, Italie, 13/09.

Talos Festival, Ruvo di Puglia, Italie, 13/09. Pour se rendre à l’aéroport de Bari — le plus proche de Ruvo di Puglia, le fief de Pino Minafra, trompettiste, chef d’orchestre, initiateur du Talos festival… — il faut décoller de Beauvais avec une compagnie low cost qui propose un vol par jour. On arrive ainsi à Ruvo en milieu d’après-midi, au moment où le restaurateur censé accueillir le pauvre journaliste français affamé est justement en train de fermer boutique, comme tout commerçant méditerranéen qui se respecte à l’heure de la sieste.

Festival de Jazz des 5 Continents. Marseille, Jardins du Palais Longchamp. 27/07.

Festival de Jazz des 5 Continents. Marseille, Jardins du Palais Longchamp. 27/07. Meshell Ndegeocello (elb, voc), Jebin Bruni (claviers), Chis Bruce (g), Earl Harvin (dm). George Benson (g, voc), David Garfield (p, claviers), Thom Hall (claviers), Michael O’Neill (g, voc), Stanley Banks, (elb), Oscar Seaton (dm). Est-ce parce que, ayant oublié que la dernière soirée du FJ5C commençait plus tôt que les précédentes, je suis arrivé un peu en retard ? En tout cas j’ai eu quelques difficultés à entrer dans la prestation de Meshell Ndegeocello qui m’est apparue au début comme un concert pop de bon niveau, sans plus. Mon excellent collègue photographe Philippe Etheldrede — dont je salue au passage la fidèle et amicale malignité — m’assure dès mon entrée sur le site du festival que les deux premiers morceaux (ceux que j’ai ratés, évidemment) étaient for-mi-dables.  

Festival de Jazz des 5 Continents. Marseille, Jardins du Palais Longchamp. 25/07.

Festival de Jazz des 5 Continents. Marseille, Jardins du Palais Longchamp. 25/07. Hugh Masekela (bugle, voc, perc), Cameron Ward (g), Randall Skippers (claviers), Fana Zulu (elb), Lee Roy Sauls (dm), Francis Maeh Fuster (perc). Attica Blues Big Band : Archie Shepp (ts, ss, voc) + 24 musiciens. Présenté au public avant son entrée sur scène comme un héros de la musique sud-africaine et « un grand ami de Nelson Mandela » (ce qui nous fait une belle jambe, en ce qui concerne l’aspect musical des choses), Hugh Masekela se présente lui-même passablement diminué, ayant troqué la trompette pour le bugle (plus maniable) sur lequel il se contente d’exposer les thèmes sans jamais improviser.

Festival de Jazz des 5 Continents. Marseille, Jardins du Palais Longchamp. 24/07.

Festival de Jazz des 5 Continents. Marseille, Jardins du Palais Longchamp. 24/07. Eddy Louiss Septet : Eddy Louiss (Hammond B3), Fabien Mary (tp, bugle), Stéphane Chausse (s), Richard Manetti, Mathieu Châtelain (g), Jean-Michel Charbonnel (b, elb), Francis Arnaud (dm). Bireli Lagrène Quartet : Biréli Lagrène (g) Franck Wolff (ts, ss), Jean-Yves Jung (Hammond B3), Jean-Marc Robin (dm). Avec Eddy Louiss, c’est d’entrée de jeu le groove qui investit la place, et quelques minettes de se mettre à danser au bout de quelques secondes sur les pelouses des jardins du Palais Longchamp, comme pour appuyer le propos. Un groove souple et épais qui déboule comme une réponse à certains débats dont on recueille des bribes ici ou là dans l’espace presse, le coin VIP, le recoin qui-vous-voudrez : jazz noir ou blanc, avec swing ou sans… vous en reprendrez bien quelques mesures ? On connaît la chanson !

Festival de Jazz des 5 Continents. Marseille, Jardins du Palais Longchamp. 23/07.

  Festival de Jazz des 5 Continents. Marseille, Jardins du Palais Longchamp. 23/07. ACS : Geri Allen (p), Esperanza Spalding (b), Terri Lyne Carrington (dm) ; Wayne Shorter Quartet : Wayne Shorter (ts, ss), Danilo Perez (p), John Patitucci (b), Brian Blade (dm). Deux d’entre elles ont joué à un moment ou à un autre avec Wayne Shorter et leur programme est en grande partie consacré aux compositions du saxophoniste vétéran. En retour ce dernier, en interview pour FIP quelques minutes avant leur concert, a exprimé sa satisfaction de voir de plus en plus de groupes féminins de grand talent jouer dans les festivals.

Iñaki Añua, un festival de passions à Vitoria

Une demi-heure avant le début du concert il arpente plutôt tendu les allées du Palais des Sports de sa ville, observant qui occupe les fauteuils dans le carré des invités. Mendizorrotza habituel réceptacle de l’équipe de basket locale, une des meilleures d’Espagne, devient en juillet cinq jours durant un temple du jazz à l’occasion du Festival de Jazz de Vitoria. Iñaki Añua, est du genre à veiller aux mille détails qui font le quotidien d’un festival. Surtout le soir de clôture où le Lehendakari, le Président du Gouvernement Basque qui siège dans la ville, est annoncé.

Malta Jazz Festival, troisième soirée. La Valette, Malte. 20/07/13

  Malta Jazz Festival, troisième soirée. La Valette, Malte. 20/07/13   Après un premier concert consacré à Cusp, un groupe local tout sauf passionnant, on entre dans le vif du sujet de la dernière soirée de la 23° édition du festival maltais avec le quartet de Gilad Hekselman. Car, vraiment, que penser d’un trio qui ne parvient jamais à décoller sur des compositions insipides démarquées de Pat Metheny ou de John Scofield, dont le guitariste (Jes Psaila) a absorbé tous les clichés dans une optique qu’on pourrait qualifier ainsi : « la guitare moderne expliquée aux jeunes filles de bonne famille pour les aider à s’endormir ».

Malta Jazz Festival, deuxième soirée. La Valette, Malte, 19/07.

Malta Jazz Festival, deuxième soirée. La Valette, Malte, 19/07. C’est un principe de la programmation de Sandro Serafa — directeur artistique du festival dans son île natale quand il n’est pas un membre actif du Paris Jazz Collective sur les bords de la Seine — que de commencer la soirée avec un groupe local. Occasion de découvrir la scène maltaise, mais aussi d’en mesurer les limites (et comment en serait-il autrement ?).

Malta Jazz Festival, première soirée. La Valette, Malte, 18/07.

  Malta Jazz Festival, première soirée. La Valette, Malte, 18/07. Après un vol Transavia au départ d’Orly qui vous permet de vous ressourcer (« dormir » en français courant) au-dessus des nuages avant de découvrir d’en haut la configuration topographique d’un archipel de Malte qui, pour quelqu’un qui n’y a jamais mis les pieds, a tout du mythe et pas encore d’existence concrète, c’est le cadre du port de La Valette qui vous accueille avec son micro climat tropical (coincé entre une impressionnante muraille et l’eau parsemée de bateaux).