header-object

Nome : naissance d’un nouveau label

Hier, 28 octobre, le trompettiste David Enhco et le contrebassiste Florent Nisse fêtaient au New Morning la naissance de Nome, nouveau label sur lequel ils viennent d’enregistrer leurs disques respectifs, “Layers” et “Aux Mages”, label qui est aussi celui d’une communauté plus large rassemblant le pianiste Roberto Negro, les frères Sanchez (Maxime le pianiste et Adrien le saxophoniste) et le batteur Gautier Garrigue.

 

Connie Crothers, cette inconnue

Enfin presque : elle fut l’élève de Lennie Tristano, a joué avec Max Roach, voilà pour les célébrités, le reste elle le joue plutôt dans la confidentialité. On vous parle bien sûr de l’audience, du public. Car son jeu de piano est l’inverse de la retenue. Michel Dorbon et Christine Barreau (RogueArt) l’ont accueillie à domicile pour un concert solo – une rareté ! – qu’a suivi une trentaine de privilégiés.

Otisto 23, aussitôt dit

Comme promis, lisez la suite et découvrez la version “extended” de l’entretien passionnant qu’Otisto 23 nous a accordé (Jazz Magazine Jazzman n° 667), tandis que vient de paraître “Fly Superfly” (Gazebo), l’opus III de ses aventures en duo avec Laurent de Wilde.

Pause Muziquale n° 1 : Led Zeppelin (res)sort en boîte(s) [REMIX]

En attendant la sortie prochaine de Muziq n° 3, Pause Muziquale™ en compagnie du groupe créé en 1968 par Jimmy Page. Depuis juin dernier, le guitariste, compositeur et producteur a entrepris de rééditer une nouvelle fois l’intégralité des albums de Led Zeppelin. Cd simples, cd doubles “Deluxe”, vinyles, mirifiques coffrets “Super Deluxe”... “Led Zeppelin IV” et “Houses Of The Holy” bénéficient donc à leur tour de ces fastueuses (re)mises en scène et en sons. Visite guidée, au moment où les images iconiques de ce vieil homme chargé d’un lourd fagot et de ces enfants fort peu vêtus en train de grimper une colline vont à nouveau squatter les facings des disquaires. Invité d’honneur : Jimmy Page. Spécial bonus : le “companion article” dédié à deux livres essentiels, Jimmy Page By Jimmy Page et Conversations avec Jimmy Page de Brad Tolinski.

 

Becca Stevens à Paris (bis)

Voilà, voilà… Le compte rendu promis ce matin avant de partir à l’école, arrive à temps pour vous donner envie (ou pas) d’aller écouter Becca Stevens demain soir, 23 octobre, au Duc des Lombards (avec, en complément d’information, Le Concert du jour présenté par Laure Albernhe à midi sur TSF Jazz).

Un mardi avec Carmen Lundy

Ecouter une heure durant la chanteuse américaine Carmen Lundy accompagnée par un remarquable trio dont Patrice Rushen est la perle rare : une belle surprise, un set de jazz “en chanté” d’une rare élégance.

Becca Stevens à Paris

Une erreur de programmation comme il arrive parfois aux professionnels qui programment quotidiennement tout au long de l’année a vu Becca Stevens débarquer à Paris pour monter sur la scène du Duc des Lombards déjà occupée par Carmen Lundy. La radio TSF Jazz en a profité pour offrir un concert privé de son quartette à ses auditeurs en début d’après-midi ce mardi 21 octobre (pour qui est plus malin que moi, ça doit bien être podcastable sur le site de TSF) et le trompettiste David Enhco offrait le soir-même, dans son appartement un autre concert privé à ses amis, en attendant les deux concerts publics de Becca Stevens du jeudi 23 octobre au Duc des Lombards. C'est demain!

Nicole Mitchell complète mandingue

Non, la flûtiste n’est pas folle. Au contraire, elle conduit son aventure avec une conscience telle qu’elle lui permet de l’accroître sans cesse. A preuve, cet horizon déjà connu – la musique malienne de son partenaire et maître de la kora Ballaké Sissoko – mais toujours nouveau que l’ancienne présidente de l’Aacm a dévoilé avec un charme inouï et des associé(e)s au diapason, deux soirs durant au musée du quai Branly : “Beyond Black” fut moins un dialogue de cultures ou une pseudo fusion qu'un langage de l'être pour une fois ondoyant et festif où chacun s'est reconnu.

 

Jazzèbre (suite) : éloge de la Suisse, et final sous les platanes avec Hildegard Lernt Fliegen

Déjà, avec Sylvie Courvoisier, nous avions eu une pianiste d'origine suisse (Lausanne), même si l'épouse de Mark Feldman vit à Brooklyn. Mais ce qui allait suivre, samedi et dimanche, allait nous rapprocher encore davantage de nos amis transalpins.

Jazzèbre (suite) : de Capa à Taro, et de Ceccaldi à Peirani, avec Mark & Sylvie

Un titre qui mélange tout. C'est comme ça dans l'Inconscient, et on arrive bien à s'y retrouver. A Perpignan, de jeudi dernier à hier matin, il y avait maintes occasions de s'émouvoir, et de penser. Voyons ça.

 

Tourcoing fait tourner les Planètes jazz

 

Il s'est échappé de la fournaise d’une scène surchauffée dès le dernier coup de médiator donné. Au dehors Sylvain Luc respire l'air curieusement à peine frisquet d'une nuit automnale à la frontière belge.  Toute surprise de le trouver là seul, une jeune femme brune s'approche et, face à face, lui lance "wonderfull, fantastic, so much feeling, creatvity..." Etonné le guitariste bayonnais a juste le temps de répondre un "merci" Elle enchaîne aussitôt saisie d'une terrible urgence, traduction assurée par son ami photographe du cru "Je suis chanteuse. Quel musicien me recommanderais-tu dans ce même registre de qualité pour m'accompagner ?" Sylvain Luc, acculé dans les cordes en restera coi...

 

JMNUM

 

 Rejoignez nous sur

facebook 

 

couvjmnov

 Muziq revient en libraires

Couv Muziq 1

 

muziq2

Commandez vos exemplaire dès maintenant