Jazz Magazine n°694 - mai 2017

Un producteur qui nous est cher

Une fois n’est pas coutume, ce n’est pas un musicien qui a les honneurs du grand entretien façon Jazzmag mais un producteur, et non des moindres. Chaque mois, dans ces colonnes, nous nous faisons l’écho du travail vital des passionnés qui défendent corps et âme la musique vivante en permettant à des artistes de continuer à “faire un disque” – pourvu que
l’expression fasse encore longtemps partie du
langage courant… Manfred Eicher ne fait pas
exception, qui dirige depuis plus importants de
l’histoire du jazz. À bientôt soixante-quatorze ans, ce visionnaire insatiable a gardé l’enthousiasme « d’un enfant qui viendrait de découvrir un monde merveilleux ». Le guitariste Dominic Miller, qui vient de « réaliser un rêve » en enregistrant à son tour pour ECM, me décrivait ainsi celui qui peut s’enorgueillir d’avoir publié plus de mille albums à ce jour, faisant d’ECM « la Pléiade du jazz », comme le disait fort justement, il y a peu, un animateur radio. Une Pléiade dont les plus récents volumes ne sont pas les moins passionnants, car l’aventure continue, et c’est bien là l’essentiel.L’aventure vient en revanche de se terminer pour le guitariste anglais Allan
Holdsworth. Légende vivante de la guitare il était, légende tout court, hélas, il est devenu
depuis le dimanche 16 avril. Nous lui rendrons bientôt l’hommage qu’il mérite.

Frédéric Goaty, directeur de la rédaction


Story Pat Metheny Le grand entretien ECM par Manfred Eicher En studio Andy Emler à La Buissonne Le Jour J Le jour où Lee Morgan fut abattu par sa petite amie Le guide Nouveautés, rééditions, téléchargements, livres, dvd Le live Clubs, concerts, radio, internet, télévision

Magazines de l'année 2018

Jazz Magazine n°702