Actuellement en kiosque

Le Jazz Live

classés dans: Non classé

JazzAscona 5. La Cité des femmes

Durant la décade qui s’est achevée dimanche 1er juillet, Ascona aurait pu, au risque d’une légère hyperbole, adopter le titre du film de Fellini. La gent féminine y était en effet à l’honneur. Non que la parité y ait été atteinte (il y a encore du chemin à parcourir et, Dieu merci, en matière d’art, ce genre de calcul n’a pas cours !). Toutefois, le « fil rouge », en l’occurrence le rôle des femmes dans le jazz, était fort judicieusement illustré, chanteuses et instrumentistes diverses figurant à leur avantage dans de nombreuses formations.

classés dans: Non classé

Respire Jazz Festival 2ème soirée

Pour sa deuxième soirée, le Respire Jazz Festival accueillait Olivier Ker Ourio et son trio Magic Tree (Emmanuel Bex à l’orgue et Yoann Serra à la batterie) augmenté du maître des lieux, le guitariste Pierre Perchaud et précédé de deux très belles surprises, le trio The Drops et le solo du pianiste allemand Sebastian Sternal.

classés dans: Non classé

Respire jazz, Anatomy of a Murder d’Ellington par l’ONJ en effectif réduit

Sur une programmation conçue par Pierre Perchaud, le Respire Jazz Festival dans les Charentes du Sud ouvrait hier 29 juin ses portes au pied de l’abbatiale Saint-Gilles, à Aignes-et-Puypéroux, avec la reprise de la musique de Duke Ellington pour le film Anatomy of a Murder d’Otto Preminger par une petite délégation de l’Orchestra national de jazz. Ce soir 30 juin : l’Olivier Ker Ourio Quartet avec Emmanuel Bex.

classés dans: Non classé

Avishai Cohen au Café de la Danse

Avishai Cohen est de retour avec un projet duo contrebasse-piano intitulé Duende. Accompagné du jeune pianiste israëlien, Nitai Hershokovits, il était au Café de la Danse ce jeudi 28 juin. Les deux musiciens ont partagé leurs instants musicaux avec une extrême délectation.

classés dans: Non classé

Jazzascona 4. Australian Connection

Le sacre d’Irma Thomas, grande prêtresse de la Soul telle qu’on la pratique à La Nouvelle-Orléans, a eu lieu avec toute la pompe requise lors d’un unique concert qui avait attiré la grande foule. Les admirateurs de celle que l’on a parfois comparée à James Brown n’ont pas été déçus. A plus de soixante-dix printemps et quelque cinquante ans de carrière, elle a conservé toutes les qualités qui lui valurent en 2006 un Grammy pour son album « After The Rain » et, trois ans plus tard, l’honneur d’entrer au Blues Hall of Fame. La voici donc titulaire de l’Ascona Jazz Award 2012. Elle y succède à Uncle Lionel Batiste et Paul Kuhn, couronnés l’an dernier.

classés dans: Non classé

JazzAscona 3 Tutti Frutti

A Ascona, la musique est partout, dès le matin et jusqu’aux petites heures de l’aube suivante. Outre les concerts officiels, cafés et restaurants bordant le Lac Majeur accueillent des groupes de valeur certes inégale, mais qui, tous, témoignent avec enthousiasme de la pérennité du jazz traditionnel et classique.

classés dans: Non classé

L'Émile Parisien Quartet au Sunside

Est-ce que le iench pêgue ? C’est la question qu’on pouvait se poser à l’orée du premier concert parisien du quartette d’Emile éponyme après la sortie de son troisième CD au titre énigmatique: « Chien Guêpe » (lequel titre, soit dit en passant, manifeste chez ce jeune combo — après l’initial « Au revoir porc-épic » — une remarquable constance dans la zoophilie et une originalité qui ne manque ni de pimpant ni de piquant).Quartette d’Emile Parisien.

classés dans: Non classé

Aum et Groove Catchers au festival Turbulences

Le 15 juin 2012, le théâtre de Vanves dans le cadre du festival Turbulences accueillait Groove Catchers, trio tourangeau vainqueur du concours de jazz de la Défense en 2011 et Aum, grande formation expérimentale pour partie issue du CNSM sous la direction du saxophoniste Julien Pontvianne.

classés dans: Non classé

JazzAscona 2. De Wycliffe en Denise

Wycliffe Gordon Quartet « Hello Pops » Wycliffe Gordon (tb, tp,voc), Ehud Ashere (p), Yasushi Nakumara (b), Herlin Riley (dm, voc). Stage Chiesa, 24 juin.   Tommy Sancton’s New Orleans Legacy Band Tmooy Sancton (cl), Ronell Johnson (tb), Clive Wilson (tp), Lars Edegran (p), Richard Moten (b), Walter Harris (dm), Denise Gordon (voc). Biblioteca-Club Heineken, 24 juin.    Est-il possible, voire seulement envisageable, d’interpréter aujourd’hui le Black And Blue de Fats Waller sans poser ses pas dans ceux de Louis Armstrong ? De toute évidence, la réponse est non. Et pourtant…