Actuellement en kiosque

Le Jazz Live

archie-shepp_36167421040_o classés dans: Le Jazz Live

Retour sur le Festival de la Petite Pierre

Le Festival de jazz de la Petite Pierre (dans le parc national des Vosges) proposait pour sa quinzième édition une série de belles affiches. En point d’orgue: le duo Archie Shepp-Joachim Kühn qui restera dans les mémoires. Photo: Valentin Laurent Les festivals de jazz, pendant les mois d’été, il y en a pléthore. Cela devient… Lire la suite »

Aux Anges classés dans: Le Jazz Live

Pas d’nom pas d’maison, les Balkans aux Anges

Aux Anges : on avait déjà évoqué le nom de ce café-concert de la région de Pontivy, à Quelven. Alors que s’achève le xx août, la campagne de financement participatif au profit de travaux nécessaires à la survie du lieu, on y a entendu hier Pas d’nom pas d’maison, formation dévouée aux musiques des Balkans.

Malguénac 20 Affiche classés dans: Le Jazz Live

Malguénac avec Madeleine & Salomon, Vincent Lê Quang et Sons of Kemet

Douleurs et tendresse avec Madeleine & Salomon, recueillement et fascination avec le quartette de Vincent Lê Quang, transe festive avec les Sons of Kemet de Sahabaka Hutchings, et trois fois la même ferveur du public de Malguénac.

Oreille classés dans: Le Jazz Live

Malguénac 20ème, avec Leïla Martial, Mark Guiliana et Freaks

À Malguénac, à l’est de Pontivy, le festival “Arts des villes / Arts des champs”, enraciné dans son territoire, loin des grosses machine touristiques, rejoue sa dominante “jazz” mais pas “jazzy”. Hier soir Leïla Martial invitait Emile Parisien, Mark Guiliana présentait son Jazz Quartet et Théo Ceccaldi ses Freaks. Ce soir : le duo Madeleine et… Lire la suite »

368D15F4-2263-4AC8-9ED0-136ED53C2030 classés dans: Le Jazz Live

Marciac (4): Le bien être de l’Emile

Didier Lockwood en scène pour la balance. Question d’un inconnu, baraqué, visage taillé à la serpe « Vous êtes le manager?…J’ai entendu qu’il va ce soir descendre dans le public. Je suis l’officier de sécurité. On va lui mettre 2 types devant et 2 derrière » Le talkie walkie grésille » D’une voix mâle « Ici Papa Charlie Tango… j’écoute »