Actuellement en kiosque

Le Jazz Live

Humair De Nouvel classés dans: Le Jazz Live

Les rendez-vous de Daniel Humair 3. L’impromptu du Lac.

Hier, 21 octobre, Daniel Humair devait retrouver le saxophoniste Guillaume Perret et le contrebassiste Heiri Kaenzig à l’Usine à Gaz de Nyon dans le cadre du festival Jazz Conte Band pour un concert impromptu qui le fut d’autant plus que Guillaume Perret fut remplacé à la dernière minute par le guitariste Vinz Vonlanthen.

Humair De Nouvel classés dans: Le Jazz Live

Rendez-vous avec Daniel Humair 2. Un batteur et ses orchestres à l’Opéra

On pourrait y voir la célébration en avant-première de ses quatre-vingt ans (le 23 mai prochain) : Daniel Humair présentait hier 21 octobre deux trios et un quartette sur la scène de l’Opéra de Lyon. Avec Samuel Blaser, Michel Portal, Stefano Di Batista, Vincent Lê Quang, Stéphane Kerecki et Bruno Chevillon.

Humair De Nouvel classés dans: Le Jazz Live

Rendez-vous avec Daniel Humair 1. “Modern Art” au Balzac

Le 13 octobre dernier, au cinéma Le Balzac, le batteur Daniel Humair présentait son album “Incises” autour de 13 de ses peintres préférés, avec le saxophoniste Vincent Lê Quang et le contrebassiste Stéphane Kerecki. Programme qu’ils jouèrent après la projection du film En Résonnance de Thierry Le Nouvel autour des trois passions d’Humair, la musique,… Lire la suite »

IMG_4934 classés dans: Le Jazz Live

Marmande: Body and Blues Festival, c’est ça Seva

Il faut entendre Marion Rampal parler avec affect et respect de sa rencontre avec Claudia Amina Myers dans son appart de New York. Il faut écouter l’émotion de PF Blanchard à l’idée d’intégrer le quartet d’Archie Shepp. L’esprit du jazz passe toujours par la transmission, heureusement.

classés dans: Le Jazz Live

The Bridge#0 : clap(s) de fin à Pantin

Douze jours à sillonner la France du centre au sud et d’ouest en est, douze jours à partager concerts, itinérances, repas, nuitées et conversations de toute sorte, voilà qui a forgé l’existence de Twins, un double duo extensible destiné à ne pas durer. Mais who never knows…

aDSC_0542 classés dans: Festivals, Le Jazz Live

Angrajazz assure aux Açores (2)

Un seul concert ce jour, inscrit dans les commémorations autour de la figure de Thelonious Monk dont notre numéro d’octobre se fait l’écho. Stanley Cowell excusé, c’est Kirk Lightsey qui entre en scène, établissant une connexion immédiate avec le public.