Franck Tortiller

JAZZTITUDES All Stars 1

Le Jazz Club de Dunkerque fête ses 35 ans à Laon

Hier, 18 mars, à Laon dans le cadre du festival Jazz’titudes, Françoise Devienne célébrait les 35 ans du Jazz Club de Dunkerque – qu’elle a fondé et qu’elle porte toujours à bout de bras – en accueillant un all stars d’artistes habitués du lieu, baptisé hier par François Moutin “le Françoise Devienne Tentet”.

ONJ 30 ans

Jazz à La Villette célèbre 30 ans d’ONJ

Vendredi dernier, 2 septembre, pour sa quatrième soirée, le festival Jazz à La Villette célébrait le 30ème anniversaire de l’ONJ (Orchestre national de jazz) sous la direction des 10 chefs qui se dont succédés à sa tête.

Jazz à Couches 30ème

Jazz à Couches : la folle nuit des trente ans.

Hier, 8 juillet, pour la soirée du trentenaire de Jazz à Couches, Franck Tortiller réunissait un all stars de complices fidèles, habitués aux festivités de cette petite commune du chalonnais, avant de céder la place à François Corneloup et son quintette Le Peuple étincelle pour un grand bal poussière.

les saxophonistes vignerons

Jazz à Couches : convivialité XXL !

Cela fait quelques lustres que le chroniqueur entend parler, par des confrères et néanmoins amis, de ce festival bourguignon sans pareil. Depuis 30 ans, à ce moment de juillet, votre serviteur préparait fiévreusement les concerts, enregistrements et émissions du Festival de Radio France & Montpellier et, malgré diverses tentatives, il ne parvint jamais à faire l’indispensable escale dans le vignoble de la Côte chalonnaise. Mais en cette première année de retraite légèrement anticipée, il a répondu à la convocation impérative autant qu’amicale de Franck Tortiller, initiateur de l’événement.

Franck Tortiller en son ermitage

  N’ayant jamais pris le temps d’écouter le disque de Franck Tortiller “La Leçon des jours” – mais quels disques ai-je le temps d’écouter en dehors de l’écoute rapide qui me permet d’en faire la distributeur à mes confrères chroniqueurs et de ceux que je chronique moi-même ? –, je me suis dit qu’il n’y avait pas de meilleure façon de le découvrir que de profiter de la reprise ce soir 17décembre de ce programme de vibraphone solo au Studio de l’Ermitage. Où je reviendra vendredi 19 pour le grand concert de fin de cycle anniversaire du grand orchestre Ping Machine à moins que je ne me laisse attirer le même soir au Triton par le programme tout neuf du violoniste Régis Huby (Marc Ducret, Bruno Angelini, Michele Rabbia… une paille !). Entre les deux, mon cœur balance.