Frédéric Borey

IMG 4952

Jazz[at]botanic : Yoann Loustalot, Frédéric Borey

Deux anciens bordelais au programme de cette première soirée du tout nouveau festival « Jazz[at]botanic », ainsi nomné parce qu’il se déroule au Jardin botanique de Bordeaux, dans un lieu nommé « Le Caillou du Jardin Botanique », restaurant qui a pris l’habitude de programmer des jazzmen régionaux depuis trois ans, et se risque aujourd’hui à proposer quatre soirées de jazz avec des groupes un peu plus connus, dont le quartet d’Emile Parisien et le duo de Pierre de Bethmann et David El-Malek. Déception d’abord, car Emile Parisien est indisponible ! Le trio jouera donc sans lui, et – sans la moindre idée de « remplacement » – invitera pour une heure de musique improvisée le clarinettiste Sylvain Kassap. Une fois la déception passée (le concert est prévu samedi soir), on se prend à accueillir les héros du soir, dans une ambiance de frimas précoces et sous une adorable pluie fine.

La vie du jazz : Bordeaux/Paris, Frédéric Borey, Olga Mitroshina

Dépendaison de crémaillère chez Olga Mitroshina (p, voc) et Frédéric Borey (saxophones, comp, arr), hier soir à Bordeaux. Petit comité : un contrebassiste, Fred Lasnier, ancien du « Jazz Chamber » et souvent mobilisé dans ce type de formations, un autre saxophoniste, pur ténor celui-là, Alex Golino, dont nous avons déjà souligné qu’il figure parmi les talents un peu trop cachés de la scène bordelaise, Eric Perez, batteur et compositeur (« Post-Image », « Leila Martial Group »), et l’auteur de ces lignes qui n’avait pas prévu d’en rendre compte, mais pourquoi pas, c’est la vie du jazz aussi.