Joce Mienniel

Héron brun de Cayenne

D’Jazz Nevers 3 : Solal-Moussay, Joce Mienniel, Airelle Besson, Chris Potter

Lundi 13 novembre : le tour de chauffe terminé, le D’Jazz Nevers Festival prend de la vitesse. Quatre concerts, tous très différents les uns des autres. Nevers, terre de contraste. Dans ma chambre surplombant le fleuve et le port disparu de la Médine qui connut les bateaux lavoir, j’ai rêvé cette nuit aux “Sirènes de la… Lire la suite »

Malguénac Affiche 2016

Rifflet, Malguénac, c’est parti…

Hier, 18 août, Sylvain Rifflet et son Alphabet Quartet ouvrait le festival Arts des villes Arts des champs, suivi de The Blue Butter Pot, la Pocket Rhapsody de Frank Woeste et l’invitation faite à Guillaume Perret le duo Band of Dogs de Philippe Gleizes et Jean-Philippe Morel. Compte rendu très incomplet…

Aram-Lee-Joce-Mienniel-©-Seunghwan-Roh-550x310

Jazz à Coutances : pommiers en fleurs franco-coréennes

Effervescence, bousculade, embrassades, émotion en coulisses, hier sous la salle Marcel Hélie au final du concert évènement d’ouverture du festival à forte tonalité franco coréenne « Quel truc super pour Coutances s’exclame une habituée du festival, j’en avais la larme à l’œil » « Moi aussi’…réplique discrètement Denis Le Bas, Directeur du festival. Regards croisés (ceux d’un fidèle… Lire la suite »

Edward Perraud à la Java: musique tectonique

Les sons jaillissent comme autant de fusées de feux d’artifice. Trois, cinq, dix à la fois sans que l’on puisse en déterminer précisément la source. Voix, frappes, accords, notes de peaux, cordes ou gorges éclatent en grappes électroniques. Le goût pique fort dans l’oreille plutôt acide que sucre. Les trois musiciens, batteur compris, dansent une drôle de gigue de mains et pieds sollicités autour de deux trois dix vingt pédales d’effets éparpillées sur la vénérable scène de la Java.

Respire Jazz Festival 3ème soirée

Fred Borey Quartet avec la pianiste Camélia Ben Naceur, le duo de la chanteuse Susanne Abbuehl et du pianiste Stephan Oliva, le spectacle La Escucha Interior de la danseuse Karine Gonzalez  et du pianiste Julien Lallier ont brillamment clôturé le Respire jazz Festival.