Julien Touéry

IMG 7430

Le quintet du Tourtiers au Caillou du Jardin Botanique, à Bordeaux

Jeudi 29 mai à 20.00: le « Caillou du Jardin Botanique » à Bordeaux est plein comme un oeuf, et je trouve difficilement une place à 50 cm du pavillon de la trompette de Yoann Loustalot. Qui me rassure : « nous ne jouons pas fort ». Et c’est vrai. Mais qu’est ce que ce nouveau quintet, dit « du Tourtiers » ?

Emile Parisien Quartet et trio BB&C à Sons d'hiver

Hier, 13 février, après un vif commentaire du directeur technique du Théâtre Antoine Vitez d’Ivry-sur-Seine à propos du dernier coup de menton du patronat concernant le statut des intermittents, l’Emile Parisien Quartet et le trio BB&C de Jim Black, Tim Berne et Nels Cline se succédaient pour le quatorzième concert du festival Sons d’hiver qui se terminera dimanche soir à la Java de Paris avec le Ti’Bal Tribal animé par André Minvielle, après s’être installé deux soirs de suite à Créteil pour recevoir vendredi La Macanita et Acujetas au sommet du cante jondo andalou et samedi le bassiste Jamaaladeen Tacuma et le groupe Père Ubu.

L'Émile Parisien Quartet au Sunside

Est-ce que le iench pêgue ? C’est la question qu’on pouvait se poser à l’orée du premier concert parisien du quartette d’Emile éponyme après la sortie de son troisième CD au titre énigmatique: « Chien Guêpe » (lequel titre, soit dit en passant, manifeste chez ce jeune combo — après l’initial « Au revoir porc-épic » — une remarquable constance dans la zoophilie et une originalité qui ne manque ni de pimpant ni de piquant).Quartette d’Emile Parisien.