Paris

Herbie Hancock et Wayne Shorter, l’espace d’un soir…

… ou plutôt Wayne Shorter et Herbie Hancock, un soir dans l’espace ? A l’Olympia, les deux amis de cinquante ans se sont lancés dans leur défi favori : « Négocier avec l’inattendu. » La définition, on l’aura deviné, est du philosophe bouddhiste joueur de saxophone.

Alan Holdsworth, par le son soufflé

On l’attend depuis un moment déjà. Il est carrément à la bourre. Deux minutes plus tard, il entre en scène d’un pas nonchalant, sur la réserve, timide, vétu d’une liquette à carreaux. Silencieux, les yeux rivés au sol. Distant, so british… Soudain, un type l’interpelle : « Allez mec, faut y aller ! » Il lève alors les yeux et lâche une tirade brève, en français battu d’un accent humide : « Parisse le petit déjeuner dans la chambre… » Mais le plus important, bien entendu, c’est que tout commence lorsqu’Allan Holdsworth joue de la guitare…

CScott NM 21712

Christian Scott, Paris gagné

Baskets noires, jean noir, chemise noire à pois blancs ornée d’un joli pin’s en forme de cœur, magnifique collier doré, sans parler de sa rutilante trompette “dizzygillespienne” : entre street wear chic et héritage ethnique, Christian Scott, alias Christian aTunde Adjuah, prend soin de son image. Mais c’est aussi un artiste fier de ses racines, de ses sidemen et de sa musique qui a offert au public du New Morning deux sets d’une rare intensité.

Ernie Watts à Paris

Ernie Watts’ s back in town…Ecouter à Paris le saxophoniste américain installé à Los Angeles n’est pas chose si courante. Mais toujours un pur plaisir. Ernie Watts joue sur du velours. Dans l’utilisation du saxophone ténor en particulier.

Fly, un jazz d'école

Un orchestre de jazz et une école de journalisme: quel rapport me direz-vous ? Aucun à priori. Sauf qu’à assister à un concert du trio américain on se rend compte qu’il peut exister un point de convergence entre ces deux structures. On y apprend à déceler en temps réel la circulation de l’information à en décrypter les flux entrants ou sortants. Simplement les notes, les sons font office de parole ou d’écrit. Le reste est question de savoir faire, d’acquis, d’intelligence partagée. D’intentions et de créativité également.