Paul Rogers

Evan et sens

Un soir aux toujours aussi bien nommés Instants Chavirés, non loin de la station Robespierre, comme si le hasard faisait bien les choses pour ce rendez-vous avec Evan Parker, ou par cœur. 

IMG 4726

Rendez-vous de l'Erdre (I), Michel Portal Unit, Céline Bonacina, Paul Rogers

Les « Rendez-vous de l’Erdre » attirent de plus en plus de monde. D’habitude, le vendredi soir, les rues avoisinant les bords de l’Erdre côté Scène Sully (une des scènes jazz les plus suivies du festival) sont quasiment fluides. Hier soir, impossible d’avancer sans se heurter à un public dense, bon enfant et familial. Quant à trouver une bonne place pour le premier concert (le trio de Paul Rogers), inutile d’essayer après 19.30. Pourquoi ce succès ? La douceur de la programmation d’Armand Meignan ? La qualité du temps qu’il fait ? Allez savoir.  

Europa Jazz Festival 2012, le final (4)

Ludovic Florin ayant déjà, sur ce même site, rendu compte avec enthousiasme et précision de la prestation du double trio Delbecq/Hersch, qui se produisait hier au Mans en tout début d’après-midi, je n’ai qu’une chose à ajouter : au Mans, en rappel, ils n’ont pas joué Mood Indigo, mais Lonely Woman. Pour le reste, avis conforme.