Stéphane Kerecki

Humair au Triton

Daniel Humair et le tandem Rousseau-Marguet à l’affiche du Triton

Hier au Triton, Daniel Humair était entouré de Vincent Lê Quang et Stéphane Kerecki sur la scène 2 du Triton (où il expose ses toiles jusqu’au 13 mai), Yves Rousseau et Christophe Marguet lui succédant dans l’autre salle des Lilas pour célébrer la sortie du premier disque de leur Spirit Dance Quintet.

La Bourrée

Philippe Macé, Luciano Berio, Marc Ducret, Sarah L. Lefèvre, etc.

Soirée très spéciale hier 30 septembre au Triton, où le vibraphoniste Philippe Macré revisitait les Folk Songs “de” Luciano Berio et où Marc Ducret s’aventurait entre musique vidéo, littérature, et nous présentait un certain Bruno Ducret. Les jazzfans qui n’apprécient pas mes digressions sur ce blog gagneront donc un temps précieux en passant à la… Lire la suite »

Aram-Lee-Joce-Mienniel-©-Seunghwan-Roh-550x310

Jazz à Coutances : pommiers en fleurs franco-coréennes

Effervescence, bousculade, embrassades, émotion en coulisses, hier sous la salle Marcel Hélie au final du concert évènement d’ouverture du festival à forte tonalité franco coréenne « Quel truc super pour Coutances s’exclame une habituée du festival, j’en avais la larme à l’œil » « Moi aussi’…réplique discrètement Denis Le Bas, Directeur du festival. Regards croisés (ceux d’un fidèle… Lire la suite »

Trotignon Turner Quartet

Jazz à Ramatuelle: Trotignon et Terrasson en liberté

Le jazz d’aujourd’hui nous a habitués aux « concerts d’album », où le leader se contente de rejouer (parfois dans l’ordre) le répertoire de son disque le plus récent – son « projet », comme on dit maintenant – en compagnie des mêmes musiciens. Rien de tel lors des concerts de Baptiste Trotignon et Jacky Terrasson ayant clôt le festival Jazz à Ramatuelle, où les deux pianistes se sont chacun produit dans des configurations inédites, laissant une large place à la spontanéité.

Marciac (1) Stéphane K et Marcus M en plein écran

    « Meci Bondié » La mélodie créole s’envole en volutes douces sous l’immense chapiteau. Délicatement soulignée sur les cordes graves du violoncelle, la prière de remerciement, véritable standard des messes antillaises, sonne juste dans la voix feutrée de la chanteuse haïtienne inspirée par les cajuns de Louisiane mais installée à New York.  Plus tard backstage Mino Cinelu cherche Leyla McCalla pour savoir comment elle a appris ces couplets qu’il a chantés lui même sur scène en s’accompagnant d’une guitare « Ce chant colle vraiment bien avec son timbre de voix. De plus ça m’a fait penser que je pourrais éventuellement le reprendre dans mon prochain album… »

Schwartz-Bart, Privat, Troupé: Jazz vaudou à Oloron

Dread locks pendants jusqu’au bas du dos, gueule carrée barrée s’une barbe drue poivre et sel et fendue d’un regard noir ébène Bob Bovano lâche des incantations sourdes en langue créole tout en esquissant des pas de danse d’une souplesse toute féline. Le chanteur haïtien vivant en Bretagne, invité express de Jacques Schwartz Bart, fait vivre à sa façon les formules vaudous sur fond de tambours mis en écho.

Nouvelle vague et quelques livres

Rentrant de l’un de ces concerts parrainés périodiquement par Jazz Magazine à la Dynamo, donné ce soir par Stéphane Kerecki sur son programme Nouvelle Vague, j’étais tellement détendu que je me suis abandonné à quelques lectures et en ai oublié de rendre compte…  ou presque.

D. Ithursary et S. Kerecki, Jazz Frenchy Cup

Comment suivre deux concerts en simultané dans une même soirée d’été ? Donnés en deux lieux de Paris, l’un flottant en bord de Seine l’autre comme presque clandestinement caché derrière les multiples écrans de la Coupe du monde offerts aux passants et consommateurs dans les ruelles à  Bastille. Deux sessions live en illustration d’un album paru ou à venir. A la veille d’entrer en studio. Didier Ithursarry, accordéoniste, rode son quartet sur une péniche amarrée face au Pont Marie. Stéphane Kerecki, contrebassiste, marque lui la sortie de Nouvelle Vague, disque célébrant des musiques de film de cette époque culte

Daniel Humair à La Nouvelle Seine

Ce soir 14 avril la péniche La Nouvelle Seine, en face de Notre-Dame de Paris, ouvrait pour la seconde fois ses portes au jazz avec Daniel Humair et ses complices Vincent Lê Quang et Stéphane Kerecki.