trio

FRs3

Le Dorliz trio : le passé au présent a de l’avenir

Petite bastide du sud de la Dordogne, Eymet accueille le jazz dans les frimas de l’hiver et le réchauffe dans une salle aujourd’hui aménagée en club dans les vestiges de son vieux château du XIIIème siècle. Ses murs ont d’ailleurs pris un sacré coup de jeune en vibrant avec le Dorliz Trio : trombone-basse-batterie, répertoire revisité avec respect mais façon funk et créations originales rares mais ciblées.

ROMANE, Richard & Pierre MANETTI Guitar Family Connection à Cabreton

Mardi, 23h27, mon portable sonne, c’est Christian Nogaro, luthier en contrebasse et directeur artistique du festival Fugue en pays jazz. « Mon cher ami, pardon de te déranger à une heure aussi tardive, mais aurais-tu la possibilité de prêter tes amplis pour le concert de Romane et ses fils après-demain? ». Jeudi dernier, donc. Ça tombe bien, j’avais prévu d’y aller, ça sera l’occasion de rencontrer des artistes que je connaissais assez peu, en dehors de quelques vidéos sur YouTube et de l’excellent « passe à table » réalisé par Frank Bergerot dans le Jazz Magazine Jazzman du mois de juillet dernier (N° 651) .

JR, le jazz, les arts et lettres au Sporting Casino de Monte Carlo

Lové dans le Sporting Casino, l’Opéra Garnier figure un écrin à bijoux qui aurait été décoré d’une main par Michel Ange, de l’autre par Gaudi. Lorsque Pino Daniele, rock star transalpine de toujours, aujourd’hui crinière blanche et léger embonpoint lâche ses mots en langue napolitaine de sa drôle de de voix de castrat, soudaiń dans l’obscurité de la salle d’étranges petites lucarnes s’allument au fur et à mesures. Dix, vingt, cinquante écrans de téléphones portables fixent sa silhouette bardée d’une guitare électrique affinée par un assistant. Hier à ses vingt ans, à Naples, aux arènes de Nîmes, à Hyde Park ou même Monterey sans doute mille flammes de briquets auraient jailli en simultané Aujourd’hui dans le théâtre à l’italienne cossu de Monte Carlo les feux de l’amore envers le chanteur chéri brûlent  en mode cristaux liquides…

Double trio Delbecq/Hersch : une réussite !

Le double trio de Benoît Delbecq et Fred Hersch est une grande réussite. A La Dynamo, les deux pianistes ont démontré qu’une telle formation – très rare dans l’histoire du jazz semble-t-il – pouvait aboutir à des résultats somptueux. Cela, notamment, parce que Fred Hersch a su parfaitement se glisser dans le monde si singulier de Benoît Delbecq (qui a composé l’ensemble des pièces). Et comme ce sont des artistes intègres, ils avaient préparé ce répertoire avec le plus grand sérieux. Leur implication fut donc totale.