Ashley Henry : un Henry appelé à régner

11 Sep 2019 #Bonus

Le premier album de ce jeune pianiste britannique, audacieux mélange de jazz, de hip-hop, de grime et d’afro-beat, « Beautiful Vinyl Hunter », propose un jazz résolument tourné vers l’avenir.

Son nom ne vous dit peut-être encore rien, mais avec son premier album, Ashley Henry vient de frapper un grand coup. Le jeune pianiste, bercé par le jazz, le reggae et les musiques électroniques de sa Grande-Bretagne natale, s’est entouré des meilleurs musiciens de sa génération pour imaginer « Beautiful Vinyl Hunter » (Sony Music) un disque à la frontière entre tous les styles qui ont forgé sa déjà forte personnalité musicale, le tout servi par un jeu de piano dont on peine à croire qu’il vient d’un jeune homme de 28 ans seulement. Et comme un morceau vaut mieux que mille mots, jetez donc un oeil au clip du morceau “Between the Lines”, en collaboration avec le tout aussi brillant Keyon Harrold à la trompette et la prose de Sparkz. Immersion garantie…

 

 

Découvrez aussi son portrait dans le numéro 720 daté septembre 2019 de Jazz Magazine !

Disque : « Beautiful Vinyl Hunter » (Sony Music), déjà dans les bacs.

Concert : Le 20 novembre à Paris (Pop-up du Label)

Photo © Max Fairclough

 

EN KIOSQUE

20190901 - N° 720 - 100 pages

Laurent Coulondre et son magnifique hommage à Michel Petrucciani, Ahmad Jamal et les disques de sa vie, les bonnes feuilles...