« Cloud Arrangers » de Žiga Koritnik

04 Sep 2018 #Bonus

Ce 6 septembre débute la campagne de financement participatif (sur Kickstarter) de « Cloud Arrangers », livre de photos de Žiga Koritnik, qui après une soixantaine d’expositions a décidé de regrouper le meilleur de son travail dans un seul et même ouvrage.

Il y a ceux qui jouent, ceux qui écoutent, ceux qui rendent compte à l’écrit, et ceux qui capturent en images le geste musical : des instantanés qui en disent souvent long sur l’énergie de l’instant et la personnalité des sujets photographiés.

376 pages, 278 photos (essentiellement en noir et blanc) ont été sélectionnées parmi celles prises par le slovène depuis 1986 dans 45 festivals sur plusieurs pays et continents. Le livre ne s’adresse pas aux seuls fans de jazz, mais aussi et d’abord aux amateurs de photo qui aiment la musique.

Avec un œil incomparable sachant capter sur le vif l’esprit des esthétiques musicales et de ceux qui les font exister, et grâce à des portraits lumineux réalisés dans les coulisses, Koritnik est l’un des photographes préférés des jazzmen, improvisateurs et au-delà (on croise aussi Tom Waits, Cesaria Evora…).

Sur le site de l’artiste (www.zigakoritnikphotography.com), une vidéo ajoute les recommandations d’Evan Parker, Paul Lovens (en couverture du livre), Hamid Drake, ou de la jeune pianiste Kaja Draksler, comme autant d’appels à soutenir ce projet. Ken Vandermark y parle de « futur classique » et compare les prises de vue de Koritnik à celles des grands photographes historiques du genre.

Evan Parker

La campagne Kickstarter débute le 6 septembre à 12h00.

Photos de Miles Davis, Han Bennink, Gregory Porter, Mats Gustaffson et sa collection de disques, Elvin Jones, Paul Lovens : Žiga Koritnik

Brève de jazz

Report du Festival Jazz Magazine

Compte-tenu de l’épidémie de Coronavirus et des décisions du gouvernement interdisant les réunions de plus de 100 personnes, nous sommes contraints de reporter le Festival Jazz Magazine, qui devait se tenir la semaine prochaine, les 19, 20 et 21 mars. Nous en sommes navrés, merci de votre compréhension et de votre soutien

Adieu McCoy Tyner

Il restera pour l’éternité l’un des pianistes les plus influents et respectés de l’histoire du jazz moderne, McCoy Tyner est mort vendredi 6 mars, et c’est le monde du jazz qui est en deuil. Jazz Magazine est triste, très triste.

Jazz Magazine de mars (N°725)

Ce mois-ci, Thomas Dutronc est rédacteur en chef invité de Jazz Magazine. Un numéro à retrouver en kiosque !

EN KIOSQUE

20200701 - N° 729 - 150 pages

Cet été, Jazz Magazine est fier et heureux d’affirmer sa présence en kiosques avec un numéro exceptionnel de 150 pages....