Et Hubert Bouysse fêta la 1 500e de son émission Jazzez-vous !

16 Mar 2019 #Bonus

Et, entre autres invités, l’animateur de cette émission diffusée tous les samedis sur Radio PAC (Pompadour Air Campagne, en Corrèze) ouvrait cet anniversaire avec Jazz Magazine.

C’est le 3 novembre 1984, qu’Hubert Bouysse, au sortir du service militaire, lançait son émission, avec les moyens du bord et un assistant technique dont il n’allait pas tarder à apprendre tous les tours, pour piloter lui-même son affaire, au four (le micro) et au moulin (la platine, vinyle à l’époque), à raison d’une diffusion en direct tous les samedis, deux heures durant puis au format actuel d’une heure de 14 à 15h. Au programme, l’histoire et l’actualité, le monde et la région avec des habitués comme bassiste Kevin Reveyrand originaire de Limoges, tout comme Jean-Michel Leygonie (festival Eclats d’Email et label Laborie), Robert Peyrillou (président de Jazz à Souillac) y tenant une chronique régulière, Thierry Mazaud du festival Kind of Belou de Treignac y étant chez lui, l’équipe du festival siamois du Bleu en Hiver convergeant volontiers de Tulle et Bives vers Pompadour.

En début d’après-midi, je m’y suis trouvé invité, de chez moi, dans ma cuisine, le café servi et la chatte Lou sur les genoux, à ouvrir cette 1 500e, accueilli par un extrait du duo trompette et orgue de Laurent Blondiau et Andy Emler (j’avais un peu soufflé… ça ou Water Babies de Miles Davis, 1967), excellent prétexte à évoquer l’évolution éclatée du jazz ces 30 dernières années, ce sur quoi, bien informé sur mon intérêt pour l’accordéon musette, Hubert Bouysse invita la chanteuse Marjolaine Paitel et l’accordéoniste Sébastien Farge à donner leur version très personnelle de Passion de Tony Muréna et Joseph Colombo en un pot pourri qui les emmena du côté d’Ulf Wakenius et Youn Sun Nah… Mais hélas avant qu’ils n’y soient parvenus, Lou m’avait croqué le fil de mon téléphone et depuis, impatient de connaître la fin, j’attends, comme vous, que le podcast de l’émission soit disponible, comme chaque semaine, sur radiopac.fr. Mais dores et déjà, vous pouvez y (ré)écouter les émissions des samedis précédents. Alors, san tardez, jazzez-vous! • Franck Bergerot

Brève de jazz

Les Grands Prix de l’Académie Charles Cros ont été décernés hier soir

Grand Prix Jazz à CÉCILE McLORIN SALVANT pour son disque 'The Window' (Mack Avenue / Pias) Grand Prix Blues au groupe DELGRES pour son disque 'Mo Jodi' (PIAS) JORDI PUJOL, du label Fresh Sound, a reçu un Prix in honorem pour son travail sur l'édition phonographique et les rééditions, depuis 1983, et en particulier pour ses récentes publications de rééditions et d'inédits du jazz français des années 40 à 60. JOËLLE LÉANDRE a reçu un Prix in honorem en musique contemporaine pour l'ensemble de son parcours musical, à l’occasion de la parution récente de 'Double bass', ( B. Jolas, G. Scelsi, J. Cage, J. Druckmann, J. Léandre par J. Léandre) (Empreinte digitale). Elle a publié également cette année plusieurs disques de musique improvisée http://charlescros.org

Bill Carrothers: solo unique au Duc

C'est sans doute le pianiste le plus rare de notre époque, à tous les sens du terme: si l'ont tient bien nos tablettes, l'immense Bill Carrothers ne s'était plus produit à Paris depuis... 2011! Alors, pour une fois qu'il quitte sa retraite du fin fond du Michigan, on ne manquera pas sous aucun prétexte son unique date au Duc des Lombards ce jeudi 6 décembre, qui plus dans l’intimité d'un solo, configuration dans laquelle il nous a livré ses plus grands disques.

Palmarès.

C’est l’Auxane Trio du pianiste Auxane Cartigny avec le contrebassiste Samuel F’hima et le batteur Tiss Rodriguez qui a remporté l’édition 2018 du prix international Jazzymatmut dans le cadre des actions culturelles du Groupe Matmut. Le trio a touché un chèque de 8 000 €. 2ème prix : le quartette de Ludovic Ernault (5 000 €). 3ème prix : l’Eugène quintette (2 000 €). Auxane Cartigny avait ouvert la série de des 20 pianistes à suivre publiée tout au long du mois d’octobre dans les Bonus de jazzmagazine.com.

EN KIOSQUE

20190401 - N° 715 - 100 pages

33-tours et puis reviennent : parce que le Disquaire Day est non seulement le rendez-vous des amoureux du disque mais...