Michel Gaudry est mort

04 Jun 2019 #Bonus

Apprenant la mort du contrebassiste Michel Gaudry le 30 mai dernier, nous avons retrouvé dans nos archives le blindfold test auquel l’avait soumis Jean-Louis Ginibre pour Jazz Magazine en avril 1964 (notre numéro 105). Né le 23 septembre 1928, il avait alors 36 ans et déjà une belle carrière derrière lui comme en témoigne l’introduction de l’article. Il jouait à l’époque avec Johnny Griffin au Blue Note et tous deux seraient filmés avec Wes Montgomery, Martial Solal et quelques autres par la télévision allemande (lien au bas de cette page). On retrouve dans le blindfold ci-dessous, dans ses jugements (ou ses refus de juger) et dans les critères qu’il y met en œuvre les qualités de discrétion, d’efficacité, de sûreté rythmique et harmonique (dans l’écoute comme dans le jeu) qui le firent apprécier de batteurs comme Kenny Clarke, Art Taylor ou Sam Woodyard, ainsi que de Guy Lafitte, Billie Holiday, René Urtreger ou Dexter Gordon.

Cliquer ici: Michel Gaudry avec Hans Koller (sax alto), Johnny Griffin and Ronnie Scott (sax ténor), Ronnie Ross (sax baryton), Martial Solal (piano), Ronnie Stephenson (batterie) filmé le 30 avril 1965 à Hambourg dans les studios de la NDR.

 

 

Brève de jazz

Raphaël Imbert à la tête du CRR de Marseille

La Ville de Marseille vient d’annoncer la nomination du saxophoniste Raphaël Imbert à la tête du conservatoire à rayonnement régional de Marseille, quelques jours à peine après avoir fait l’affiche du festival de jazz des cinq continents avec sa compagnie le Nine spirit.

Les Grands Prix de l’Académie Charles Cros ont été décernés hier soir

Grand Prix Jazz à CÉCILE McLORIN SALVANT pour son disque 'The Window' (Mack Avenue / Pias) Grand Prix Blues au groupe DELGRES pour son disque 'Mo Jodi' (PIAS) JORDI PUJOL, du label Fresh Sound, a reçu un Prix in honorem pour son travail sur l'édition phonographique et les rééditions, depuis 1983, et en particulier pour ses récentes publications de rééditions et d'inédits du jazz français des années 40 à 60. JOËLLE LÉANDRE a reçu un Prix in honorem en musique contemporaine pour l'ensemble de son parcours musical, à l’occasion de la parution récente de 'Double bass', ( B. Jolas, G. Scelsi, J. Cage, J. Druckmann, J. Léandre par J. Léandre) (Empreinte digitale). Elle a publié également cette année plusieurs disques de musique improvisée http://charlescros.org

Bill Carrothers: solo unique au Duc

C'est sans doute le pianiste le plus rare de notre époque, à tous les sens du terme: si l'ont tient bien nos tablettes, l'immense Bill Carrothers ne s'était plus produit à Paris depuis... 2011! Alors, pour une fois qu'il quitte sa retraite du fin fond du Michigan, on ne manquera pas sous aucun prétexte son unique date au Duc des Lombards ce jeudi 6 décembre, qui plus dans l’intimité d'un solo, configuration dans laquelle il nous a livré ses plus grands disques.

EN KIOSQUE

20190801 - N° 719 - 100 pages

Jazz Magazine prend ses quartiers d’été et célèbre une année fantastique, 1969, avec un dossier géant qui reflète le bouillonnement...