20 pianistes à suivre : #10 Fabian Almazan

12 Oct 2018 #Bonus

Chaque jour pendant tout le mois d’octobre, les fines plumes de Jazz Magazine vous révèlent leurs coups de cœur et braquent les projecteurs sur la nouvelle génération des pianistes qui comptent sur la scène jazz internationale. Aujourd’hui, Fabian Almazan

Choisi par Pascal Rozat

À l’instar de son compatriote David Virelles – tous deux sont natifs de Cuba et résident aujourd’hui à New York –, Fabian Almazan fait partie de cette nouvelle génération qui réinvente la tradition de son île natale en la frottant aux explorations les plus avancées du jazz actuel. Si on le connaît principalement comme sideman de Terence Blanchard ou de Mark Guiliana, le jeune homme peut déjà se prévaloir d’une œuvre personnelle conséquente avec pas moins de trois albums en leader, associant la superlative paire rythmique Linda Oh / Henry Cole à un quatuor à cordes ainsi qu’à la chanteuse Camila Meza, le tout agrémenté d’effets électroniques. Le résultat : une sorte de musique latine progressive, plus panaméricaine que strictement cubaine, riche d’une écriture nourrie aux meilleures sources classiques et contemporaines. Et le pianiste, me direz-vous ? Généreux, chatoyant, exubérant parfois, sans pour autant jamais céder à la tentation de la facilité. Assurément, un musicien à suivre ! • PR

À écouter

“Alcanza” (Biophilia, 2018)

 

Brève de jazz

Bill Carrothers: solo unique au Duc

C'est sans doute le pianiste le plus rare de notre époque, à tous les sens du terme: si l'ont tient bien nos tablettes, l'immense Bill Carrothers ne s'était plus produit à Paris depuis... 2011! Alors, pour une fois qu'il quitte sa retraite du fin fond du Michigan, on ne manquera pas sous aucun prétexte son unique date au Duc des Lombards ce jeudi 6 décembre, qui plus dans l’intimité d'un solo, configuration dans laquelle il nous a livré ses plus grands disques.

Palmarès.

C’est l’Auxane Trio du pianiste Auxane Cartigny avec le contrebassiste Samuel F’hima et le batteur Tiss Rodriguez qui a remporté l’édition 2018 du prix international Jazzymatmut dans le cadre des actions culturelles du Groupe Matmut. Le trio a touché un chèque de 8 000 €. 2ème prix : le quartette de Ludovic Ernault (5 000 €). 3ème prix : l’Eugène quintette (2 000 €). Auxane Cartigny avait ouvert la série de des 20 pianistes à suivre publiée tout au long du mois d’octobre dans les Bonus de jazzmagazine.com.

Un Marquis au Duc

Alors qu'on est encore sous le choc de la disparition précoce de Roy Hargrove, c'est l'un des trompettistes les plus en vue de la jeune génération qui se produira les 5 et 6 novembre au Duc des Lombards, en la personne de Marquis Hill. Pour la présentation de son nouvel album « Modern Flows II », le Chicagoan sera entouré d'un quintette de grande classe où l'on retrouvera notamment Logan Richardson au saxophone, ainsi que la nouvelle valeur montante du vibraphone, Joel Ross.

EN KIOSQUE

20181201 - N° 712 - 116 pages

Le 6 janvier 1999, Michel Petrucciani s’éteignait à New York. Quelques mois plus tôt, le jazzman le plus populaire de...