20 pianistes à suivre : #10 Fabian Almazan

12 Oct 2018 #Bonus

Chaque jour pendant tout le mois d’octobre, les fines plumes de Jazz Magazine vous révèlent leurs coups de cœur et braquent les projecteurs sur la nouvelle génération des pianistes qui comptent sur la scène jazz internationale. Aujourd’hui, Fabian Almazan

Choisi par Pascal Rozat

À l’instar de son compatriote David Virelles – tous deux sont natifs de Cuba et résident aujourd’hui à New York –, Fabian Almazan fait partie de cette nouvelle génération qui réinvente la tradition de son île natale en la frottant aux explorations les plus avancées du jazz actuel. Si on le connaît principalement comme sideman de Terence Blanchard ou de Mark Guiliana, le jeune homme peut déjà se prévaloir d’une œuvre personnelle conséquente avec pas moins de trois albums en leader, associant la superlative paire rythmique Linda Oh / Henry Cole à un quatuor à cordes ainsi qu’à la chanteuse Camila Meza, le tout agrémenté d’effets électroniques. Le résultat : une sorte de musique latine progressive, plus panaméricaine que strictement cubaine, riche d’une écriture nourrie aux meilleures sources classiques et contemporaines. Et le pianiste, me direz-vous ? Généreux, chatoyant, exubérant parfois, sans pour autant jamais céder à la tentation de la facilité. Assurément, un musicien à suivre ! • PR

À écouter

“Alcanza” (Biophilia, 2018)

 

Brève de jazz

Stan Getz à l’Espace Cardin le 27 novembre 1979 – samedi 3 et dimanche 4 novembre à 18h dans Les Légendes du Jazz de Jérôme Badini sur France Musique

Après Miles Davis en 2015, Charles Mingus en 2016 et Ella Fitzgerald en 2017, un autre trésor vient de ressurgir des archives Ina - Radio France… Jérôme Badini y a déniché une nouvelle pépite, celle que nous offrait le 27 novembre 1979, dans le superbe écrin de l’Espace Cardin, le saxophoniste Stan Getz. Une retransmission France Musique jamais rediffusée dans son intégralité et n'ayant fait l'objet d'aucune parution phonographique et spécialement re-masterisée pour Les Légendes du jazz par l’Ina.

MARTIAL SOLAL en solo Salle Gaveau le 23 janvier 2019

Pour ceux qui n'iront pas l'écouter à Munich le 14 décembre 2018, et même pour ceux qui auront fait ce voyage, car on ne s'en lasse pas, réservez votre soirée du mercredi 23 janvier 2019 à Paris : MARTIAL SOLAL revient Salle GAVEAU, mais plus en trio comme en 1962-63 : en SOLO. Réservez votre soirée..... et vos places ! http://www.sallegaveau.com/spectacles/martial-solal-piano-solo

BON ANNIVERSAIRE MARTIAL !!!

MARTIAL SOLAL, notre héros du piano syncopimprovisé fête aujourd'hui ses 91 ans. Le 26 septembre il jouera à Vienne, en Autriche, au Porgy and Bess ; et en décembre il jouera à Münich. Les organisateurs autrichiens et allemands ont conservé leurs oreilles ouvertes aux disques de ces derniers mois : «Masters in Bordeaux», avec Dave Liebman, et le fantastique solo de Gütersloh en novembre dernier «My One And Only Love, Live at Theater Gütersloh, European Jazz Legends #15» (sans parler des formidables inédits de Los Angeles 1966 !). Amis programmateurs de l'hexagone, seriez-vous frileux ? Xavier Prévost https://www.porgy.at/en/events/8968/

EN KIOSQUE

20181001 - N° 710 - 100 pages

L’histoire du jazz est traversée de moments de grâce pas toujours connus du grand public. Pour remettre en lumière les...