Claudia Solal et Benjamin Moussay “live”, en direct du Petit Duc

26 Nov 2020 #Le Jazz Live

Les Aixois ont de la chance ! Ils ont la Montagne Sainte Victoire et le Petit Duc. Petit de taille et vidé de son public par les circonstances sanitaires, c’est pour un public réinventé et élargi sur le net qu’il accueille ce vendredi 27 novembre à 20h30 précise Claudia Solal et Benjamin Moussay.

Compositeur, musicien, activiste, Gérard Dahan a toujours compté le jazz parmi ses priorités, notamment du temps où, conseiller à la programmation musicale du Phenix de Valanciennes, il faisait chaque année le voyage à Paris pour s’informer de la scène du jazz émergeant à l’occasion du Concours national de jazz de la Défense. Le soutien à la création et l’accompagnement des artistes étant sa vocation, c’est à dessein qu’en 2015, en tandem avec Myriam Daups, il a repris la direction d’une salle d’Aix-en-Provence, de taille modeste, mais idéale pour  son projet, le Théâtre & chansons jusque-là réservé à la chanson, rebaptisé le Petit Duc, du nom de ce petit hibou du Sud de la France menacé d’extinction et néanmoins présent à proximité dans les jardins du pavillon Vendôme.

La chanson n’étant pas étrangère à son nouveau directeur, la programmation a gardé cette orientation en alternant jazz et chanson, ne boudant d’ailleurs pas les occasions de croiser l’un et l’autre. Feuilletant ses affiches, on croise le guitariste Romain Pilon, le pianiste Pierre de Bethmann, la saxophoniste Céline Bonacina la batteuse Anne Paceo, la chanteuse Lou Tavano… à raison de 40 à 50 concerts par an.

Fidèle à son projet militant, Gérard Dahan envisageait depuis quelque temps de s’équiper d’un matériel vidéo permettant aux artistes de passage de repartir avec un matériel vidéo. Le destin a précipité son projet avec le premier confinement qui l’a incité à s’équiper : six caméras, deux consoles de son, une pour la salle et une pour la vidéo, une équipe technique. Et depuis la rentrée, sa jauge ayant été réduite à 18 spectateurs, puis à néant avec le second confinement, il a pu maintenir ses concerts, notamment ceux reportés du printemps dernier, en les diffusant sur le net. Soucieux de préserver le caractère exceptionnel du spectacle vivant, il s’est refusé à l’idée de concerts visibles à la demande au profit de vrais concerts, avec ou sans public en présence, mais diffusés à heure fixe et réunissant virtuellement dans un même moment une communauté d’auditeurs de toute la France, voire de toute l’Europe et d’au-delà des océans, autour des artistes en scène.

Ce vendredi 27 novembre, à 20h30 précise, vos écrans s’ouvriront sur la scène du Petit Duc accueillant le duo de la chanteuse Claudia Solal et Benjamin Moussay dans leur nouveau programme Punk Moon qui les fera naviguer entre leurs amours de pop, electro, musique contemporaine, minimalisme, poésie sonore…

La billetterie vous est ouverte, pour la modeste somme de 5 € sur le site d’Helloasso. Et si la suite de la programmation vous tente (le 3 Sarah Lancman et Giovanni Mirabassi, le 4 Sylvain Luc en solo hors les murs au Conservatoire d’Aix, le 10 le Quartette Mohs remarqué lors du festival JazzContreBand 2018, le 11 le Trio Zéphyr, le 18 Nicolas Folmer… à suivre en janvier) un abonnement est proposé pour 45 €. Et surtout, n’oubliez, à 20h30 précise. Franck Bergerot

 

Brève de jazz

Chick Corea s’en est allé

C’est avec une grande tristesse que nous venons d'apprendre la disparition du légendaire pianiste Chick Corea, à l'âge de 79 ans. Sideman inoubliable, leader à nul autre pareil, il n'avait jamais cessé de partager les musiques auxquelles il avait dédié sa vie.

Dispositif Jazz Migration

Musicien.ne.s, vous avez jusqu'au 15 janvier 2021 pour proposer votre candidature au dispositif Jazz Migration et bénéficier d'un accompagnement artistique et professionnel ainsi que d'une tournée en France et en Europe. https://jazzmigration.com/postuler/

Report du Festival Jazz Magazine

Compte-tenu de l’épidémie de Coronavirus et des décisions du gouvernement interdisant les réunions de plus de 100 personnes, nous sommes contraints de reporter le Festival Jazz Magazine, qui devait se tenir la semaine prochaine, les 19, 20 et 21 mars. Nous en sommes navrés, merci de votre compréhension et de votre soutien

EN KIOSQUE

20210401 - N° 736 - 100 pages

Cinq ans après la mort de Prince, Jazz Magazine lève le voile sur l’héritage musical de ce créateur sans limites,...