Airelle Besson

Loin de Rueil

Empêché par une opération chirugicale, notre envoyé spécial n’a pu se rendre dans les restaurants de Rueil-Malmaison où, toute la soirée du 20 septembre, se dispersait le festival Jazz In Rueil/Femmes de jazz. Mais tandis que les festivités commençaient, il en a rêvé en salle de réanimation. Cette après-midi 21 octobre, peut-être aura-t-il retrouvé ses esprits pour aller écouter le quintette de Didier Levallet, le quartette d’Aurore Voilqué, le trio Looking for Parker et la chanteuse China Moses

IMG 4686

Jazz Campus en Clunisois (II) : le bonheur de Didier Levallet

On parlera bien sûr de son bonheur de directeur artistique du festival, du bonheur de ses choix, du bonheur de ce qui se passe dans le stage. Témoins les deux concerts en plein air d’hier : nous avons rendu compte de celui de Sylvaine Hélary et Noémi Boutin, mais Michel Mandel et Yves Gerbelot n’ont pas été en reste, dans le cadre admirable du Cloître de l’Abbaye. On parlera surtout du bonheur qui s’est dégagé du concert d’hier soir, avec son quintet : un moment très fort, très intense, qui réjouit tous ceux qui connaissent et aiment Didier Levallet.